Et si l’expérience dépendait de l’observateur ?

La perception de notre environnement, de notre vie passe à travers les filtres de nos sens, de nos croyances, de nos conditionnements, de nos émotions, de nos souvenirs. L’expérience que tu as de la réalité dépend du regard que tu portes sur le monde qui t’entoure. Alors, comment construis-tu ta vision du monde ?

Avec quelles lunettes regardes-tu la réalité ?

Autrement dit, sur quoi te bases-tu pour apprécier, juger les événements qui t’arrivent, les personnes avec lesquelles tu interagis ?

Regardes-tu la vie avec tes propres lunettes ? ou à travers celles de tes parents ? voire de tes grands-parents ? ou de la société ? des médias ? de l’inconscient collectif ? de la religion ? Qu’est-ce qui t’appartient vraiment à toi dans la perception de ta vie ? Sur quoi te bases-tu pour juger le comportement ou l’apparence d’une personne ?

Petit indice : si ton jugement se base sur un argument du type « c’est comme ça et pas autrement », « on a toujours fait comme ça », ou « c’est évident », il y a de fortes chances que tu sois simplement en train de reproduire un jugement d’autrui !

Tu l’as appris comme ça par ton éducation ou bien tout le monde pense la même chose, donc tu n’as pas pris le temps de le passer à la moulinette de ta propre réflexion.

Ne te culpabilise pas, c’est humain, c’est un moyen qu’a utilisé ton cerveau pour économiser de l’énergie. Mais maintenant que tu en prends conscience essaie de te poser la question régulièrement : sur quoi je me base pour donner ce verdict : c’est moche, c’est impoli, c’est gentil, c’est triste, c’est bien, c’est mal… ?

Que se passe-t-il si tu enlèves les lunettes d’autrui ?

Ta vision du monde change ! Ce qui te paraissait obligatoirement négatif a une possibilité d’être vu sous un angle positif, et ça, ça change tout !

C’est certes très complexe, car on se rend compte petit à petit que nous voyons au travers de nombreux verres superposés sans le savoir, et certains sont tellement bien accrochés, en particulier les lunettes de l’inconscient collectif, qu’ils sont difficiles d’une part à distinguer, d’autre part à enlever.

Petit exercice : essaie d’examiner (par écrit !) les propositions suivantes avec des arguments logiques et objectifs et de trouver si elles viennent vraiment de toi ou de ton éducation personnelle, des médias ou de l’inconscient collectif.

–    « Le noir c’est moche »

–    « Le rose c’est pour les filles, le bleu pour les garçons. »

–    « C’est pas bien de faire des fautes d’orthographe ! »

–    « Les épinards c’est pas bon. »

–    « Une mini-jupe c’est inconvenant. »

Et-toi, après cette réflexion, quel est ton avis personnel sur la question ?

Les lunettes de l’inconscient collectif

Les croyances collectives sont très puissantes et s’infiltrent inconsciemment dans notre psyché, nous apparaissant souvent sous l’apparence d’une vérité absolue.

Pourtant, si on creuse un peu, on s’aperçoit qu’elles sont différentes d’une culture à l’autre et évoluent dans le temps. Cela suffit parfois pour se rendre compte que l’affirmation n’est pas juste mais souvent elle reste comme une évidence, malgré toute logique, car la croyance collective la plus répandue et la plus puissante, c’est : « Mon peuple et mon époque sont les plus avancés de toute l’humanité ! »

Pourquoi l’inconscient collectif est-il si puissant ? C’est tout simplement le socle commun qui tient soudé un groupe humain. C’est pourquoi remettre en question les croyances d’une société, c’est remettre en question les fondements de son existence ainsi que ton appartenance à ce groupe, la plus grande peur primitive qui soit, puisque du temps de nos ancêtres, être exclu de la tribu, c’était être voué à une mort certaine !

Cela ne veut pas dire que l’inconscient collectif a toujours tort, mais simplement qu’il influence très fortement ta vision du monde et ton comportement à ton insu. Pour vivre tes expériences propres, il te faudra donc te libérer de cette emprise.

Pour chacune de ces propositions, trouve des contre-exemples ou des façons de penser différentes dans d’autres cultures ou à d’autres époques (passées ou … futures !):

–    « Mon club de foot c’est le meilleur ! »

–    « Il faut manger de la viande à tous les repas. »

–    « Une personne handicapée ne peut pas être heureuse. »

–    « le lait c’est bon pour les os. »  

–    « Les garçons ne mettent pas de robes. »

Est-ce simple pour toi de changer ton regard sur les choses ? Rencontres-tu des résistances ?

Qu’est-ce que ça change à ton rapport au monde et aux autres ? Partage-nous tes réflexions… 

Cet article sur la vision du monde t’a intéressé ? Tu veux savoir comment devenir un grand sage avec un regard positif sur la vie ? Sache que tu as encore du boulot  : la suite ici : A la recherche de ta propre vision du monde.
 
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on print
Imprimer

Suis nos actualités

Inscris-toi à notre newsletter et ne rate aucun de nos articles inspirants. Nous aussi nous détestons le spam, nous prendrons bien soin de ton adresse E-mail.

Partage tes expériences

Si tu es vraiment motivé pour devenir créateur de ta vie, viens participer au Club Eveil Créatif sur notre groupe Facebook exclusif !
Plus on est de fous, plus on crée !

Contacte-nous

Il y a deux êtres humains derrière cet article. N'hésite pas à nous laisser un petit (ou un long) message si tu as des questions ou des commentaires.

Ceci pourrait aussi t'intéresser

Le Journal de Gratitude

Tenir son carnet de Gratitude, cela sonne un peu ésotérique ou New Age… le truc à la mode… N’aie pas peur, il s’agit seulement de prendre conscience des choses qui nous donnent du bonheur dans notre vie. Comment créer mon journal de gratitude ? Qu’est-ce qu’il m’apporte dans mon quotidien ?

Lire la suite »