Un potentiel en déséquilibre

Notre société valorise beaucoup l’intelligence rationnelle aux dépends de nos autres compétences, émotionnelles et créatives. Quels sont les mécanismes en jeu au niveau des hémisphères cérébraux dans ce déséquilibre? Comment utiliser tout notre potentiel de façon équilibrée pour en profiter pleinement dans notre vie ?

Spécialisations des hémisphères droit et gauche

Tu le sais sûrement déjà, notre cerveau est divisé en deux hémisphères, aux rôles différents et complémentaires. En simplifiant un peu :

–    L’hémisphère gauche, d’une part, concerne principalement la motricité et la sensibilité de la partie droite du corps. Côté intellectuel, il s’occupe préférentiellement de tout ce qui est séquentiel, linéaire, comme le son et le langage. Ainsi, c’est lui qui construit les raisonnements logiques, rationnels, scientifiques :  1+1=2, et rien à ajouter !

–    L’hémisphère droit, quant à lui, est relié à la partie gauche de notre corps. Il a pour spécialisation le traitement des données visuo-spatiales et la gestion des émotions : il nous permet donc une vision globale et intuitive. Par des processus inconscients, il fait facilement des liens entre des éléments apparemment complètement distincts, ce qui nous offre des angles nouveaux dans la perception des choses. Il nous permet de rêver et d’imaginer. C’est donc le siège de la créativité et des compétences artistiques.

Bien sûr, les deux hémisphères communiquent entre eux (notamment par le corps calleux) et le fruit de leur collaboration crée une motricité coordonnée ainsi que l’intelligence humaine dans tout son potentiel.

Sur-sollicitation de l’hémisphère gauche

Dans nos sociétés occidentales modernes, ce sont principalement les fonctions du cerveau gauche qui sont sollicitées : aussi bien du côté physique, avec une grande majorité de droitiers, que du côté mental : la scolarité est basée sur l’apprentissage de méthodes rationnelles et analytiques. Il nous faut des preuves et des raisonnements scientifiques, ainsi que des chiffres et des graphiques (productivité oblige…). Le monde du travail est de plus en plus normé avec des procédures strictes, même l’amélioration continue est une procédure, laissant peu de place à la créativité spontanée des professionnels.

Sous-sollicitation de l’hémisphère droit

Les compétences du cerveau droit, quant à elles, sont fortement négligées, méprisées voire pour certaines d’entre elles carrément niées ou regardées avec suspicion. Que vaut une émotion face à un argument scientifique ?

Chaque instant de la vie d’un individu doit être rentabilisé par de la production concrète et tangible, donc mesurable. Les activités créatives et le rêve sont méprisés ou réservés aux « artistes » et aux  « doux rêveurs », gentiment regardés de loin par les « vrais travailleurs », ceux qui ont les « pieds sur terre ». Le dessin, la musique, le langage du corps sont de plus en plus les oubliés du système scolaire.

Que dire alors de « l’intuition’ » et de la « transcendance » ? TABOUS ! du moins dans les sphères officielles et professionnelles, car si tu lis ces lignes c’est que tu t’autorises à chercher une autre façon de voir les choses, n’est-ce-pas ?

Rétablir l’équilibre entre les deux hémisphères

Et toi, quel hémisphère utilises-tu principalement dans ta sphère personnelle ? dans ta sphère professionnelle ?

Fais-tu plus confiance à ton ressenti, à ton raisonnement ou à l’utilisation d’une technique apprise pour : prendre des décisions importantes dans ta vie, résoudre un problème, écrire un texte ou dessiner ?

Te laisses-tu facilement emporter par tes émotions, à tes dépends parfois ?

Crois-tu qu’il existe une sorte d’intuition ?

Attention, il n’y a pas de mauvaises ou de bonnes réponses, seulement des fonctionnements intellectuels différents, un équilibre cerveau gauche/cerveau droit propre à chacun qui fait sa spécificité.

Si tu trouves que le potentiel de ton hémisphère droit est sous-utilisé, es-tu prêt à découvrir ses capacités et à l’entraîner ? Alors, continue à nous lire et surtout à pratiquer les activités créatives de l’Atelier.

Par contre, on te le dit tout de suite, si tu as déjà un fonctionnement majoritairement « cerveau droit », tu n’as pas besoin de nous ! Malgré tout, nous attirons ton attention sur le fait que c’est aussi un déséquilibre : tu devrais peut-être penser à développer le côté « rationnel », par exemple en t’entraînant à la rigueur, aux  raisonnements analytiques et à la gestion des émotions ? C’est important également d’avoir les pieds sur terre et d’être ancré dans la réalité.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on print
Imprimer

Suis nos actualités

Inscris-toi à notre newsletter et ne rate aucun de nos articles inspirants. Nous aussi nous détestons le spam, nous prendrons bien soin de ton adresse E-mail.

Partage tes expériences

Si tu es vraiment motivé pour devenir créateur de ta vie, viens participer au Club Eveil Créatif sur notre groupe Facebook exclusif !
Plus on est de fous, plus on crée !

Contacte-nous

Il y a deux êtres humains derrière cet article. N'hésite pas à nous laisser un petit (ou un long) message si tu as des questions ou des commentaires.

Ceci pourrait aussi t'intéresser

A la recherche de ta propre vision du monde

Tu cherches à être objectif autant que possible dans tes jugements, et peut-être même à percevoir la vie avec le regard d’un grand sage. Mais dans la situation (utopique) où tu ne porterais plus QUE tes propres lunettes, te permettraient-elles pour autant de voir la réalité telle qu’elle est ? Eh bien, la réponse est… non ! Et d’ailleurs est-ce vraiment l’objectif ?

Lire la suite »